Pour nos enfants
PrayForParis

Des attentats, dans le monde il y en a presque chaque jour.
Des milliers de victimes que l’on regarde à travers nos écrans.
A des milliers de kilomètres. Loin de nous.

Mais pas Vendredi. Vendredi, c’était tout proche à quelques centaines de kilomètres.
C’était notre frère, notre cousine, notre enfant, notre conjoint. C’était nous.

Alors ça choque, ça fait mal, ça tétanise. Et pourtant on nous répète partout, sans cesse, qu’il faut continuer à vivre. Tous ensemble.

De nombreux messages d’amour et de paix circulent ces derniers jours, mais aussi malheureusement des messages de haine. Sans queue ni tête. Simplement là pour traduire la colère, la tristesse, l’incompréhension.

Quel sens donner à ce « tous ensemble » ? Comment continuer à vivre avec nos différences ? Peut-on aimer son prochain si différent de nous ? Et surtout est-ce l’amour ou la haine qui nous aidera à vaincre cette peur ? 

J’ai choisi de vivre à Vaise parce que je trouve ce quartier RICHE. Humainement riche. Culturellement riche. Socialement riche. Pas de cette richesse qui déchire les hommes qui convoitent pouvoir et argent. Non. Riche de cette différence qui fait LA force de l’humanité. Cette différence qui ouvre à la tolérance. Vaise est un quartier hétéroclite, cosmopolite : j’ai choisi ce quartier car je voulais que mes enfants connaissent la différence dès leur plus jeune âge pour n’avoir jamais aucun préjugé. Malheureusement les gens ont peur de l’inconnu, de l’autre. Parfois, il suffit simplement de gratter un peu, de s’intéresser simplement aux autres pour réaliser que nous ne sommes pas si différents. Nous avons tous à cœur de vivre. D’aimer. Nous avons tous un enfant, un neveu, une petite cousine que nous voulons chérir. Nous souhaitons le bonheur pour ces enfants. Nous souhaitons un avenir radieux et rempli de joie à ces enfants. A nos enfants.

Cette différence, qui peut faire peur parce que méconnue, est en fait un trésor pour nous tous. Quoi de plus merveilleux que de se découvrir, de rencontrer et de partager. Partager des moments chaleureux, découvrir des cultures différentes, rencontrer des gens bienveillants. Je crois en l’Homme. Je crois qu’au fond de chacun de nous, sommeille le même besoin d’amour et de reconnaissance, la furieuse envie de vivre. Heureux. (Même si, je vous l’accorde, pour certains la cause est perdue d’avance)

Alors le chemin est difficile. Il sera plus long pour certains. Mais je crois que tous ensemble avec beaucoup, beaucoup d’amour et de tolérance. Beaucoup d’écoute et de partage. Beaucoup de bienveillance et de sagesse. On pourra de nouveau aimer la vie, illuminer notre avenir, et s’aimer les uns les autres. Pour nous. Mais aussi et surtout pour nos enfants.

Cet article peut vous paraître un peu naïf, voir carrément Bisounours. Il l’est. Mais je suis une grande optimiste et je veux croire en demain.

PrayForParis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>